REMISE DE CHÈQUES AUX PARTIS POLITIQUES

La Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) a procédé, ce matin, à la remise de chèques aux partis politiques représentatifs. Au total la somme d’un milliard cinq cent millions a été partagée à ces formations politiques au titre des deux premiers trimestres de l’année 2022.

Pour le Président de la CENA, cette première cérémonie de remise de chèques aux formations politiques éligibles au financement public au titre de l’année 2022 a son ancrage dans l’article 5 nouveau de la Constitution et dans les dispositions de l’article 39 de la loi portant financement public des partis politiques en République du Bénin. Cette loi dispose que « le financement public des partis politiques concourt, entre autres : au financement des partis ; à la promotion de leur programme politique ; à la participation aux consultations électorales ; à la formation de leurs militants ; à l’éducation civique et politique de leurs membres et des citoyens. »

Le Président de la CENA a rappelé aux partis politiques bénéficiaires qu’ils sont tenus de produire à la Cour des Comptes, leurs états financiers au plus tard le 30 avril de chaque année et que tout manquement à cette prescription, entraîne automatiquement la perte du bénéfice du financement de l’année en cours. « Je suis persuadé que vous ferez une utilisation judicieuse des ressources à mettre à votre disposition », ainsi le Président du Conseil Electoral s’est adressé aux représentants des partis politiques avant qu’ils n’entrent en possession de leur chèque.

Il faut rappeler que la répartition des montants alloués à chaque parti politique a été faite sur la base de 60% au prorata de l’effectif des élus communaux et 40% au prorata du nombre des députés obtenus.

DIRCOM – CENA

Visite du parti Restaurer La Confiance

S’enquérir des dispositions prises par la CENA pour la bonne organisation des législatives du 8 janvier 2023, c’est la raison principale de l’audience demandée par le Président du parti Restaurer La Confiance et accordée par le Président de l’institution.
La délégation conduite par le Président du parti Iréné Josias AGOSSA a été reçue le lundi 27 juin 2022 par le Directeur Général des Élections.

Election des membres de la chambre des métiers de l’artisanat du Bénin

Le comité d’organisation signe un mémorandum d’entente avec la CENA.

Conformément au décret 2022-193 du 23 mars 2022 portant régime électoral à la chambre des métiers de l’artisanat du Bénin, le comité d’organisation des élections des membres de l’assemblée consulaire avec à sa tête Monsieur CODJO Kouessi Jacques a signé ce mercredi 15 juin 2022, un mémorandum d’entente avec la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) à travers la Direction Générale des Elections, représentée par son Directeur Général, M. Boucary Abou Soulé Adam.
Cette élection se tiendra le 24 juillet 2022 .

Les partis politiques reçoivent l’appui financier de l’Etat au titre du second semestre.

La Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) a officiellement remis aux partis politiques éligibles, les fonds relatifs au financement public au titre du second semestre de l’année 2021.

La cérémonie s’est tenue ce matin au siège de l’institution en présence des représentants des formations politiques concernés. Il s’agit de l’Union Progressiste (UP), du Bloc Républicain (BR) et des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE).

Le président de la CENA a saisi l’occasion pour saluer le sens de responsabilité du Gouvernement et l’exemplarité de son engagement à respecter les lois de la République relatives au décaissement à période échue des fonds destinés au financement public des partis politiques. Il a également profité de la circonstance pour rappeler aux partis politiques les normes législatives et règlementaires concernant l’utilisation des fonds publics.

Selon Sacca LAFIA, les fonds mis à disposition des partis politiques sont destinés entre autres à les aider à supporter les frais de fonctionnement de leurs administrations respectives.

Tout en exprimant au Gouvernement et à son Chef leur gratitude, les représentants des partis politiques ont salué le dynamisme avec lequel, la CENA travaille avec eux en vue de renforcer leur ancrage social. Ils ont émis le vœu de voir améliorer la cagnotte dans les mois et années à venir.

Il faut noter que le montant total du financement public est réparti entre les partis politiques éligibles, à raison de 60% au prorata du nombre des élus communaux et 40% au prorata du nombre des députés.

DIRCOM-AP/CENA

PREMIÈRE SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL ELECTORAL AU TITRE DE L’ANNÉE 2021

Quatre points importants à l’ordre du jour

Le Conseil Électoral a officiellement ouvert ce mardi 2 novembre 2021 au siège de la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA), sa première session extraordinaire au titre de l’année 2021.
Sous l’autorité du président du Conseil Électoral, Monsieur Sacca LAFIA, les travaux ont effectivement démarré en présence de tous les conseillers. Pendant les 15 jours que vont durer les travaux, les membres du Conseil Électoral auront à procéder à l’adoption formelle de l’avant-projet de budget de fonctionnement de la CENA gestion 2022.
Cette session permettra également aux conseillers d’examiner et d’adopter le compte rendu de la mission effectuée par la CENA au niveau des sièges des formations politiques dans le cadre du suivi de la gestion du financement public des partis politiques au titre des deux premiers trimestres de l’année 2021.
Les membres du Conseil Électoral auront à examiner le compte rendu des travaux du comité chargé de la relecture des textes fondamentaux de l’institution notamment, le décret n°2014-649 du 03 novembre 2014, portant régime indemnitaire des membres de l’organe de gestion des élections.
Pour le compte de cette même session, ils vont procéder à l’examen et à l’adoption du projet de termes de référence relatifs au recrutement du Directeur Général des Élections, des Directeurs techniques et de la Personne Responsable des Marchés Publics.
Le comité en charge d’assurer l’élaboration desdits termes de référence est composé des Conseillers électoraux et des cadres du Ministère de la Fonction Publique. Ce comité dispose d’un délai de 15 jours pour rendre son rapport.

DIRCOM-AP/CENA

 

Passation de charge entre la Cena et le Conseil Electoral

Les membres de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) ont officiellement passé la main aux nouveaux membres du Conseil Electoral ce jeudi 15 juillet 2021 au siège de la CENA.
En jetant un regard rétrospectif sur le chemin parcouru depuis l’installation de son équipe, il y a sept ans, le président de la Commission Electorale Nationale sortant, Emmanuel Tiando a tenté de féliciter son équipe pour avoir relevé plusieurs défis. Mais, sans pour autant nier les insuffisances ni ignorer les difficultés rencontrées.
Parlant des défis, il a indiqué l’organisation de l’administration pour une Cena permanente, la tenue régulière et à bonne date des consultations électorales… Aussi, a-t-il fait savoir la professionnalisation et la modernisation de l’institution en charge de l’organisation des élections afin de la rendre plus apte à accomplir sa mission.
« Nous nous sommes aussi attelés au renforcement de la coopération et des échanges entre la Cena et les autres Organes de Gestion Electorale de notre espace sous régional et du monde ainsi qu’avec les institutions œuvrant à la promotion de la démocratie », a-t-il ajouté.
Malgré ces motifs de fierté et de satisfaction, le président Tiando a évoqué quelques difficultés rencontrées et des insuffisances qui ont jalonné ses sept années de gestion. En ligne de mire, il a souligné le problème crucial du siège de la Cena.
« Notre mandat prend fin et le vôtre commence. Vous venez ainsi prendre le relais pour poursuivre la mission républicaine que nous avons entamée. Comme vous le savez, cette mission consiste à organiser les consultations électorales à bonne date, dans la transparence, la crédibilité et la paix. Il s’agit d’une mission délicate, difficile et semée d’embûches. A ce propos, il me semble qu’à part la fonction de Président de la République, celle de gestionnaire des élections surtout dans nos pays africains, est probablement la fonction la plus contraignante et la plus périlleuse à tous points de vue. » Ainsi, a-t-il montré l’importance de la mission à la nouvelle équipe.
Face à la délicatesse de cette mission républicaine, il a formulé trois recommandations à la nouvelle équipe : « le respect des textes, la cohésion en votre sein et être à l’écoute de votre conscience ».
Mesurant la grandeur de sa nouvelle mission, Sacca Lafia, président du Conseil Electoral a reconnu les mérites de l’équipe sortante. « Sous votre leadership intelligent, vos collègues commissaires et vous-même aviez écrit les plus belles pages de l’histoire de la CENA permanente de notre pays », a t-il dit au président Tiando.
Pour lui, l’équipe en fin de mission constitue la cheville ouvrière sur laquelle, le Conseil Electoral va compter comme le dit un adage populaire : « C’est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle ».
« Le Conseil Electoral sera votre parapluie, votre motivation, votre guide, votre accompagnateur dans la poursuite de la mise en œuvre des réformes en cours, notamment celle ayant trait au système partisan », a-t-il rassuré.
Il faut souligner que le personnel tient à l’amélioration de son statut. Par la voix de M. Wilfried Affognon, doyen d’âge des agents de l’institution, il a encore attiré l’attention de la nouvelle équipe sur ce sujet. Et ce, après avoir rassuré que le personnel est nourri du même engagement que par le passé pour servir la nouvelle équipe avec le même engagement, la même loyauté et la même détermination.
DIRCOM-AP/CENA

FIN DE LA PREMIERE MANDATURE : RENCONTRE DES COMMISSAIRES AVEC LE PERSONNEL

Le Président Tiando et son équipe font leur au revoir au personnel.
A l’heure de la séparation, le président de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA), Emmanuel Tiando et le collège de commissaires ont adressé, ce mardi 13 juillet 2021 au siège de l’institution, leurs profonds remerciements et leurs sincères félicitations au personnel pour tant d’abnégation, de courage, de patriotisme et de sacrifices.
Ceci dans une ambiance conviviale empreinte des mots de reconnaissances pour tant de sacrifices à travers l’organisation de six élections qui se sont déroulées dans des conditions parfois très difficiles.
« Ensemble avec vous, nous avons engagé des actions novatrices pour rendre la CENA de plus en plus professionnalisée tant au niveau du renforcement des capacités des hommes que dans la définition et la mise en œuvre des stratégies d’actions pour une meilleure efficacité ». Ainsi le président Tiando s’est adressé à son personnel.
« A cet égard, notre grande innovation a été l’introduction de l’outil informatique dans le processus de gestion de nos élections. Ce qui a favorisé l’exécution diligente des activités électorales », a-t-il ajouté
De ce fait, a-t-il indiqué, « Nous pouvons nous féliciter d’être la première CENA au Bénin à réussir le tour de force de publier les résultats dans les délais assez courts ».
Pour les incompréhensions qui ont parfois jonché leur collaboration, le président de la CENA a présenté à chacun du personnel, au nom de toute son équipe en fin mission, leurs regrets pour ces réactions qu’il considère comme imputables à leur volonté de tendre vers la perfection en vue de la réussite de leur mission.
« Nous partons mais vos souvenirs resteront gravés dans nos mémoires comme des collaborateurs disponibles, fidèles et dévoués », a lâché le président Emmanuel Tiando pour dire leur au revoir au personnel.
En réponse, les agents de la CENA, tous debout ont dit : « Au revoir chers commissaires, nous vous souhaitons bonne santé et longévité.
Aussi, ont-ils, par la voix de leur porte-parole, Soulé Dogo, adressé leurs félicitations aux commissaires pour le courage et l’endurance dont ils ont fait preuve dans la conception et l’encadrement de toutes les tâches électorales exécutées au cours de leur mandat.
Cette première mandature de la CENA permanente prend fin ce mardi 13 juillet 2021.
DIRCOM-AP/CENA

FIN D’ACTIVITE DE LA PREMIERE MANDATURE : LA CENA S’EVALUE

L’équipe de la première mandature de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) en fin de mission s’emploie à laisser une boussole à son successeur. Dans cette vision, elle a organisé avec l’appui matériel de l’organisation internationale de la Francophonie, ce lundi 28 juin 2021 à Royal hôtel de Cotonou, un atelier de capitalisation des acquis de la première mandature de la CENA Permanente au Bénin.
L’objectif visé est de procéder à la validation du document de capitalisation élaboré par des consultants commis à cette tâche.
Comme une évaluation des sept années de mission de l’équipe du président Emmanuel Tiando, le rapport a été réalisé par deux professeurs de rang magistral. Il s’agit du Pr Issaga Kampo du Mali et du vice-doyen de la FADESP, Pr Hygin KakaÏ Glèlè.
« Durant sept année, la première mandature de la Cena permanente a accumulé des expériences diverses et a enregistré de nombreux acquis non seulement en matière de gestions électorales à travers l’organisation de six élections. Mais également en matière de collaboration avec toutes les parties prenantes au processus électoral », a fait savoir le président de la CENA, Emmanuel Tiando.
Ces acquis méritent d’être capitalisés dans l’optique de la recherche d’une amélioration constante de notre système électorale, a-t-il ajouté
« C’est pourquoi au moment où notre mandat tire à sa fin, nous avons jugé opportun de partager ces expériences et ces acquis avec toutes les parties prenantes dans la logique de leur capitalisation au bénéfice de la prochaine mandature qui entrera bientôt en fonction. » a expliqué le président Tiando.
« Cette évaluation va aider la francophonie à recenser les bonnes pratiques qui ont été enregistrés par le Bénin pour essayer de les dupliquer, et en les adaptant aussi à d’autres pays », a indiqué le représentant de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Saïdou Kane.
Les travaux sont portés sur deux volets. Les consultants ont d’abord présenté le rapport élaboré. Ensuite, les participants ont apporté leur amendement. L’activité sera close par la présentation des recommandations.
Les cinq membres (commissaires) de cette première Cena permanente ont prêté serment le 2 juillet 2014 pour un mandat de sept ans qui s’achèvera le 13 juillet 2021.
DCOM/AP CENA